Le qigong est une discipline très vaste dont la pratique apporte de nombreux bienfaits. Dans ce stage de qigong, vous apprendrez la série d’exercices nommée « Liu Zi Jue » (六字诀 – Les six sons thérapeutiques). Cette série d’exercices est très douce et accessibles, et est particulièrement adaptée aux personnes qui trouveraient les autres séries d’exercices trop exigeantes.

Vous trouverez les info pratiques sous l’image.

S’inscrire

Exercice de qigong "liu zi jue" six sons thérapeutiques "HE"

Info pratiques

Ce stage de qigong aura lieu le samedi 18 février. Le programme est le suivant :

  • 10h – 12h : qigong de santé « six sons thérapeutiques »,
  • 12h – 13h30 : pause repas,
  • 13h30 – 15h30 : qigong de santé « six sons thérapeutiques ».

Nous serons à la salle de Wanbu-Taiji, Rue Numa-Droz 100, à La Chaux-de-Fonds.

La participation au stage coûte 65.- au tarif plein et 45.- au tarif réduit.

Le tarif réduit est offert aux personnes détentrices d’une CarteCulture Caritas, d’une carte d’étudiant·e ou au bénéfice d’une rente AVS/AI.

Le nombre de places est limité à 9 et l’inscription est obligatoire.

S’inscrire

Tenue et matériel pour le stage de qigong

Pour la pratique du qigong, il est important de porter des vêtements qui ne serrent pas, et qui vous permettent de bouger facilement. Je recommande des vêtements sobres, idéalement unis.

Je vous recommande d’apporter de quoi écrire afin de tirer parti maximum du contenu présenté, ainsi une bouteille d’eau qui ferme bien.

S’inscrire

Contenu du stage de qigong de santé « six sons thérapeutiques »

Vous apprendrez la série d’exercices nommée « Liu Zi Jue » (六字诀 – Les six sons thérapeutiques). C’est durant les Dynasties du Sud et du Nord (420–589) que cette série d’exercices prend son origine. Un savant reconnu de l’époque, versé aussi bien dans le taoïsme que dans la médecine traditionnelle chinoise (Tao Hongjing – 陶弘景), a remarqué un lien entre la forme de la bouche lors de l’expiration et les fonctions de certaines fonctions du corps. Ce lien fut investigué plus profondément lors de la dynastie des Song (960–1279) puis à nouveau durant la dynastie des Ming (1368–1644). C’est à cette époque que des exercices en mouvement furent ajouté à une pratique qui était alors purement respiratoire.

Inscription